Rechercher

Alimentation, fertilité, grossesse

Un vieil adage dit « mieux vaut prévenir que guérir » et bien la Naturopathie : c’est ça !


C’est se prévenir de la maladie en gardant un équilibre alimentation / bien-être physique et psychique, c’est la vision dite holistique - autrement dit globale - de l’être humain.

C’est essayer de maintenir sa pleine santé par des moyens naturels, en fonctions de son terrain de son tempérament et plusieurs autres facteurs faisant partie de « l’hygiène de vie » (de par son alimentation, son sommeil, son activité physique, sa consommation de tabac, d'alcool etc…)

Qu’est ce que le terrain ? C’est la combinaison de 2 facteurs :


la génétique : c’est votre structure, ce que vos parents (et vos ancêtres) vous ont transmis, c’est « l’héritage » apporté par le spermatozoïde du père et l’ovule de la mère.


la fonctionnalité du corps : ce que vous faites avec. C’est à dire tout les choix que vous faites depuis votre naissance. C’est ce qu’on appelle donc l’hygiène de vie : ce que vous mangez, pensez, vivez ou encore les agressions extérieures - jouent sur votre structure fonctionnelle.


C’est pour cela que nous sommes tous différents et uniques et que les conseils donnés par un naturopathe doivent être personnalisés. L’histoire, le cycle, l’hygiène, le stress, le travail, l’endroit où l’on vit : tout ces paramètres importants doivent être pris en compte.


Pourquoi bien manger ?


L’alimentation est la première source de déchets de l’organisme. Ensuite, en plus de l’alimentation les autres déchets peuvent être : le tabac, l’alcool, le stress etc…


Il est primordiale de bien se mourrir et s’hydrater pour :

- une énergie physique et mentale optimale,

- une meilleure capacité à résister aux infections !

Une alimentation saine et de qualité passe donc par


- le choix d’aliments de saison, frais, qui proviennent de votre région, pour que la carotte que déterre le maraicher de votre coin arrive le plus rapidement possible dans votre assiette !


- le choix d’aliments provenant de l’agriculture biologique ou dite raisonnée : qui prend en compte l’environnement, la santé, le bien-être animal


- le choix d’aliments les moins transformés possibles - exit : plats préparés, sucreries, gâteaux industriels, sucre blanc, charcuterie de mauvaise qualité… qui sont bourrés d’additifs, colorants, conservateurs… c’est à dire des produits sans vie ! sans minéraux, vitamines…

Tous ces aliments vont encrasser l’organisme et l’acidifier, augmenter la glycémie, donc impacter votre système immunitaire et surtout hormonal qui influe sur la fertilité.


La principal intérêt sur la fertilité ou durant la grossesse :

  • tissus libéré des acides et toxines,

  • plus ils seront souples et moins votre accouchement sera douloureux

  • pareil pour la récupération post-partum, qui sera plus rapide et simple,

Il n’y a que des bénéfices à adopter des habitudes alimentaires saines. Cela peut être compliqué mais il faut le faire petit à petit en prenant des réelles habitudes qui resteront. Et PAS DE PANIQUE si il y a des écarts, c’est bien normal !

Aparté sur LE GLUTEN


il y a beaucoup d’idées reçues sur le gluten. Certaines personnes sont plus intolérantes que d’autres.


Qu’est ce que c’est ? c’est une petite partie protéique qui enveloppe certaines céréales :

- le blé

- l’avoine

- le seigle

- l’orge

- l’épeautre


avec le temps l’Homme a fait muté cette protéine (pour des raisons de rendement) qui est devenue de plus en plus indigeste.

Le gluten forme une sorte de colle qui adhère aux parois digestive, qui favorise la putréfactions intestinales et réduit l’assimilation des vitamines et minéraux. Cela créé un terrain inflammatoire qui n’est pas propice à une bonne fertilité pour certaines personnes.

L’intolérance au gluten peut avoir d’autres conséquences comme la migraine, la diarrhée, l’acné, des flatulences…

LES PRODUITS LAITIERS


Il en est de même pour les produits laitiers, certaines personnes sont sensibles d’autre pas !

L’intolérance au lactose vient du fait que le lactose, autrement dit le sucre du lait, est difficilement digérer par nos intestins. Les vaches laitières sont de plus en plus nourries aux antibiotiques, qui se retrouvent donc dans leur lait, que se retrouvent dans nos aliments…


Pour les produits laitiers de vaches préférez :

- les fromages à pâte dure, qui contiennent moins de lactose,

- des fromages ou yaourts au lait de chèvre ou de brebis,


Si vous faites une éviction de quelques semaines, les personnes intolérantes pourront voir les résultats sur leur état général : moins de flatulences, moins de problèmes de peau, moins de problème ORL (oreille, nez, sinus) et cela peut jouer directement sur la fertilité !

Les aliments phares d'une bonne alimentation


  • les oléagineux - bonne graisse / fibres / vitamines / minéraux : ne lésinez pas sur les amandes, les noisettes, les noix. Certaines personnes peuvent avoir du mal à les digérer, donc vous pouvez les tremper toute une nuit pour enlever la peau.


  • les huiles : c’est très important - choisissez des huiles bio, de première pression à froid. il existe des synergie d’huile que vous trouverez en magasin. Comme la Quintuor de Vigean. Vous pouvez assaisonner vos plats - c’est au minimum 3 cuillère à soupe par jour ! Attention à bien différencier les huiles qui peuvent être utiliser pour la cuisson, - on les appelle les omégas 9 - comme l’huile d’olive, et celles à utiliser pour l’assaisonnement (car elles deviennent mauvaise pour l’organisme) comme le lin, l’huile de noix, de cameline, de chanvre - ce sont les omégas 3 et 6. Les lipides, vont pouvoir vous donner de l’énergie. Les bonnes huiles interviennent dans l’entretien et le maintien des membranes de nos cellules, mais aussi sur la fertilité ! pour les hommes ils agissent sur la formation des spermatozoides !


  • les graines germées : ce sont des bombes de vitamines et minéraux ! Vous pouvez soit les acheter déjà prêtes, soit investir dans un germoir pour faire pousser : des graines tournesol, des germes de blé, des germes de radis, de cresson etc ! Délicieux dans les salades, sandwich, soupes !


  • les aliments lacto-fermentés ou fermentation lactique : un processus de conservation « vivant » et qui a d’excellente propriétés nutritionnelles. Les bonnes bactéries vont se développer, et vont participer à l’entretien de votre flore intestinale - développer les meilleurs bactéries pour votre microbiote et celle de l’enfant à venir…


  • ne lésinez pas sur les jus de fruits et légumes frais !


un exemple de petit déjeuner : le miam-o-fruit - vous pouvez même le préparer la veille : réminéralisant, alcalinisant, apporte des omégas, des fibres etc… il vous faudra :

- 1/2 banane écrasée

- de l’huile de lin ou de sésame (ou autre)

- de 3 graines oléagineuses : noix de cajou, tournesol, courge noisette, amande

- 1/2 jus de citron frais

- des morceaux de fruit de saison !

Quelques astuces pour une meilleure digestion :


MANGER FRUIT AVANT REPAS


FRACTIONNER LES REPAS : si vous êtes enceinte, si vous n’avez pas très faim ou si vous avez des nausées.


CUISSON : la meilleur est la cuisson à la vapeur / basse température.

Les légumes cuits 10min maximum / surtout les légumes vert pour garder intact les vitamines

Je souhaitais aussi revenir rapidement sur les infections qui peuvent être dangereuses lorsqu’elle se déclare lors d’une grossesse :


Toxoplasmose : c’est une infection dû à un parasite - transmise par les excréments d’animaux et notamment par les chats, qui contamine l’eau, la terres, les légumes etc. Cette bactérie peut également être présente dans les viandes mal cuites, les poissons crus, la charcuterie.

Listériose : c’est infection alimentaire due à une bactérie qui est présente dans l’eau, le sol, les végétaux.


C’est pourquoi, si vous n'êtes pas immunisée, dans les 2 cas il faut :

=> bien cuire les viandes et les autres produits d’origine animales

=> laver les crudités avec du vinaigre blanc

=> évitez les crustacés et poisson cru

=> évitez le lait cru et donc les fromages au lait cru (préférez les pasteurisés)

Cytomégalo virus : qui est un virus - herpès, qui est présents dans les sécrétions du corps (salive, larmes, sécrétions nasales etc..). Donc attention si vous avez déjà un ou plusieurs enfants en bas âge !


Pas de panique, vous êtes peut être déjà immunisée ! Les nombreuses prises de sang faites en début et au cours de la grossesse vous renseigneront sur votre immunité !

L’hydratation :

Attention à la qualité de l’eau. Il y des résidus de pesticides, d’antibiotiques...etc... Une bonne solution est d'alterner entre eau de source et eau du robinet filtrée.


Il existe plusieurs systèmes de filtre - comme le bâton de charbon / les perles de céramiques ou le purificateur BERKEY qui éliminent énormément de mauvaise molécules présentes dans l’eau du robinet.


Il est important de boire AU MINIMUM 1,5 L voir plus. Et les autres boissons prises durant la journée ne sont pas prises en compte dans ce volume : tisanes, thé ou jus.. Il y a des PRINCIPES ACTIFS des plantes, des messages, contenus dans ces breuvages, alors que l'eau doit être relativement neutre et stable.


Les complémentations


Les minéraux essentiels : les oligo éléments jouent un rôle essentiels dans la croissance et le développement du foetus, mais également pour un bien être général.


FER : Les minéraux ont des précurseurs / des co-facteurs, qui les aident à être mieux assimilé par l’organisme.

Le précurseur du fer : c’est la vitamine C

donc si vous avez une mauvaise assimilation, essayer de manger plus d’orange / clémentine/ kiwi / citron. Evitez le café et le thé, qui bloquent l’assimilation du fer. (voir article sur le café).

Mangez la viande au déjeuner (et non le soir car la digestion est plus lente)

Vous trouverez du fer dans les lentilles et toutes les légumineuses, les oléagineux, la viande rouge,

la tisane ou soupe d’ortie / dans la spiruline / dans le plasma de quinton

Vous pouvez également essayer le Floradix, que vous pouvez trouver en magasin bio ou sur internet

ou la complémentation en fer du laboratoire Vitall + .

CALCIUM : on dit parfois « une grossesse = une dent » et une amie m’a raconté, qu’elle avait eu 3 grossesses vraiment rapprochées, c’était un grande fumeuse, et n’a pas fait attention à son régime alimentaire. Elle a réellement perdu plusieurs dents…

Durant la grossesse, l’organisme puise dans les réserves de la mère. Pour éviter une déminéralisation profonde, il faut donc apporter un maximum de minéraux et vitamines chaque jour .

Le calcium ne se trouve pas que dans les laitages.. Vous profiterez du calcium dans tous les légumes vert, les oléagineux, les amandes notamment, l’huile de sésame, les sardines et autres petits poissons gras. Optez également pour des laitages au lait de chèvre et de brebis, du fromage au lait de vache à pâte dure.


MAGNESIUM : très important également. Vous pourrez le trouver dans l’eau de quinto isotonique, toujours les oléagineux, les algues, les fruits et légumes.

Le magnésium est la carence la plus fréquente dans nos sociétés. Nos modes de vie qui parfois nous confrontent à des situations stressantes, et le magnésium joue un rôle primordial dans les systèmes nerveux et musculaire - par exemple lorsque votre oeil bouge et frétille ou quand votre jambe ne peut s’empêcher de bouger : c'est un signe de manque de magnésium !


En cas de constipation : vous pouvez boire un verre d’hépar qui contient bcp de mg - qui va repartir directement dans les selles.


Vitamine A - ou aussi appelé Béta-carotène : rôle dans la création des cellules de l’embryon puis du foetus / vision / acquisitions des défense immunitaire

ATTENTION au surdosage !

=> carottes, tomates, légumes vert, oeuf, foie de morue (miam)

Vitamine B9 ou acide folique : joue un rôle sur la nidation et la fertilité. Et permettra d’éviter des malformations, tel que le spina bifida (tube neurale), ou préviendra des risques de prématurité.

Un apport dès 2 mois AVANT la conception serait optimal.

Vous pouvez trouver la B9 : dans les légumes à feuilles foncés, les choux / épinard, haricot…dans les fruits acides (ananas, kiwis) , les céréales 1/2 complètes, les oeufs

Vitamine D : elle est fondamentale - pour la fixation du calcium sur les os /la régulation de l’humeur /la prévention de le dépression / la régulation de la glycémie.

La vitamine D, englobe et désigne la vitamine D2 et D3

Elles sont toutes les deux synthétisées par l’exposition aux rayons du soleil

=> au niveau des plantes et des champignons pour la vitamine D2 (ergocalciférol)

=> au niveau de la peau humaine et des animaux pour la vitamine D3 (cholecalciferol ).


Vitamine C ou acide ascorbique : elle joue un rôle important pour la fabrication du placenta -renforce le système immunitaire.

Il faut supplémenter notamment chez les fumeuses, car le tabac détruit la vitamine C. Elle lutte contre le vieillissement prématuré, c’est pourquoi les fumeurs ont une peau plus abimée.

=> supplémentation en acérola sans sucre


Si votre alimentation est variée et équilibrée, vous n’avez normalement pas besoin de complémentation de synthèse.

Les plantes : Phytothérapie pour la femme

Le Gattilier : cette plante est utilisée et connue par les femmes depuis l’antiquité. Elle régule les cycles menstruels, diminue les manifestations pré-menstruelles et de la ménopause.


Les Feuilles de framboisier : c’est une tisane au bon goût (mais attention pas de framboise comme on pourrait l’imaginer). Les feuilles de framboisier contiennent de nombreux nutriments notamment le calcium qui tonifie l’utérus. Elle est également un allié pendant la grossesse et l’accouchement.


L’Ortie : très reminéralisante, les feuilles d’ortie contiennent beaucoup de chlorophylle, bénéfique pour les reins, et de la vitamine K qui aide à prévenir des hémorragies. L’ortie aide à réguler et réduire le stress et est un tonique utérin puissant. Elle est aussi utile avant que pendant la grossesse.

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout